Peut-on travailler et percevoir le chômage ?

Retour

Si vous percevez des allocations de chômage, il est permis de cumuler ces allocations avec la reprise d’un travail réduit sous certaines conditions.
De même, si vous avez plusieurs activités et que vous en perdez une, vous pouvez toucher une allocation chômage tout en conservant vos autres activités. Là aussi, certaines conditions sont à respecter.
Nous vous expliquons les conditions à remplir pour cumuler des allocations chômage avec un travail.

En résumé : Il est possible de cumuler une allocation chômage avec un travail réduit et/ou de courte durée.

1. Travailleur indépendant qui travaille directement pour un particulier employeur
2. Salarié(e) d’une entreprise / association


Cas d’une reprise d’une activité professionnelle salariée :

En principe, si vous reprenez un travail alors que vous êtes au chômage, l’allocation chômage cesse de vous être versée.
Cependant, si vous reprenez une activité de courte durée ou réduite et si elle est moins rémunérée que l'activité antérieure, l'allocation de chômage peut continuer à vous être versée.

Les conditions à remplir sont les suivantes :
  ♦ vous restez inscrit(e) comme demandeur d’emploi et vous continuez d’actualiser chaque mois votre situation ;
  ♦ l’activité reprise ne dépasse pas 110 heures de travail par mois,
  ♦ le salaire mensuel de l’emploi repris ne dépasse pas 70 % du salaire mensuel brut de l’emploi antérieur que vous avez perdu.

Cas d’une activité professionnelle conservée :
Si vous exercez plusieurs emplois et que vous perdez l’un d’entre eux, vous pouvez avoir une allocation chômage tout en continuant à occuper les autres emplois qui vous restent.

Les conditions à remplir sont les suivantes :
  ♦ vous vous inscrivez comme demandeur d’emploi et vous actualisez chaque mois votre situation ;
  ♦ la rémunération de l’emploi ou des emplois conservés ne dépasse pas 70 % des revenus bruts mensuels perçus avant la perte de votre ou vos emplois.
 

3. Assistant(e) maternel(le)

Cas d’une reprise d’une activité professionnelle salariée :
En principe, si vous reprenez un travail alors que vous êtes au chômage, l’allocation chômage cesse de vous être versée.
Cependant, si vous reprenez une activité de courte durée ou réduite, et si elle est moins rémunérée que l'activité antérieure, l'allocation de chômage peut continuer à vous être versée.

Les conditions à remplir sont les suivantes :
  ♦ vous restez inscrit(e) comme demandeur d’emploi et vous continuez d’actualiser chaque mois votre situation ;
  ♦ le salaire mensuel de l’emploi repris ne dépasse pas 70 % du salaire mensuel brut de l’emploi antérieur que vous avez perdu.

Cas d’une activité professionnelle conservée
:
Si vous exercez plusieurs emplois et que vous perdez l’un d’entre eux, vous pouvez avoir une allocation chômage tout en continuant à occuper les autres emplois qui vous restent.

Les conditions à remplir sont les suivantes :
  ♦ vous vous inscrivez comme demandeur d’emploi et vous actualisez chaque mois votre situation ;
  ♦ la rémunération de l’emploi ou des emplois conservés ne dépasse pas 70 % des revenus bruts mensuels perçus avant la perte de votre ou vos emplois.
 

4. Auto-entrepreneur / EURL

Cas d’une reprise d’une activité professionnelle non salariée :
En principe, si vous reprenez une activité professionnelle alors que vous êtes au chômage, l’allocation chômage cesse de vous être versée.
Cependant, si vous reprenez une activité non salariée réduite et si elle est moins rémunératrice que l'activité antérieure, l'allocation de chômage peut continuer à vous être versée.

Les conditions à remplir sont les suivantes
:
  ♦ vous restez inscrit(e) comme demandeur d’emploi et vous continuez d’actualiser chaque mois votre situation ;
  ♦ l’activité reprise sous le régime d’auto-entrepreneur ne produit pas un revenu mensuel supérieur à 70 % du salaire mensuel de l’emploi antérieur que vous avez perdu.

Cas d’une activité professionnelle conservée :
Si vous exercez plusieurs activités dont une exercée sous le régime d’auto-entrepreneur et que vous perdez une de ces activités mais que vous conservez votre activité sous le régime de l’auto-entrepreneur, vous pouvez avoir une allocation chômage.

Les conditions à remplir sont les suivantes
:
  ♦ vous vous inscrivez comme demandeur d’emploi et vous actualisez chaque mois votre situation ;
  ♦ l’activité conservée sous le régime de l’auto-entrepreneur ne produit pas un revenu mensuel supérieur à 70 % du total des revenus précédents (revenus des activités perdues + revenu de l’activité conservée en tant qu’auto-entrepreneur).

 

Les Fiches Cnikel/BusinessFil - toute reproduction partielle ou totale est interdite

Vous cherchez du travail ?

Proposez vos services →

C'est facile, rapide et surtout,
c'est gratuit !