Commentaire (0) | Votes (212)
Édito

Un observatoire des Services à la personne

In extremis, les services à la personne sont rentrés dans la campagne électorale par une toute petite porte. Les partis, pressés de s'exprimer ont, par leurs réponses, dévoilés leurs niveaux d'implication, très inégaux….

Un observatoire des Services à la personne

Pour nous, quelque soit le résultat de l’élection présidentielle, trois sujets devront être traités :

  • La dépendance et plus généralement l’adoption en France d’une politique du « Care ».
  • La reconnaissance et la valorisation des emplois dans les services à la personne.
  • L’efficacité du système d’aide de l’Etat et notamment son influence sur la démocratisation de la consommation de services à domicile.

Pour progresser, il faut des données objectives et c’est pourquoi Cnikel  lance un « Observatoire des services à la personne ». Appuyé par un réseau d’universitaires et d’économistes, cet Observatoire produira dans quelques semaines les résultats d’un premier sondage en ligne sur la base de 300 participants issus de la base d’abonnés de Cnikel.

Pour l’heure, l'économiste François-Xavier Devetter, publie sur Cnikel les résultats d’une étude sur la demande de services à la personne depuis le lancement du Plan Borloo. Il confirme nos doutes : la démocratisation de la demande se fait attendre.

Par Sandrine Goldschmidt

Editorialiste

Publié le 19/04/2012
Commentaire (0) | Votes (212)
Réagir

Votre e-mail ne sera pas publié.

captcha
Saisissez le texte ci-dessus :
Publier
Soyez le premier à commenter cet article